fbpx

Les 3 éléments d’une publication qui convertit!

Oct 7, 2019 | Blogue

Aujourd’hui j’ai le goût de te parler de la seule chose que tu dois avoir en tête quand tu crées des communications.

Je te parle des 3C; contenu, contenant et contexte.

Pour t’expliquer ma vision de la création de contenu, prenons comme exemple un cadeau.

Le contenu

Imagine que tu reçois un cadeau dans le plus bel emballage possible.

C’est trendy, les couleurs de l’emballage sont on point, y’a même un chou avec des effets holographiques et tout.

Puis là tu déballes le cadeau avec hâte et excitation pis finalement tu l’ouvres…

… Un cossin cheap Made-in-China.

C’est l’intention qui compte right?

Oui, mais justement est-ce qu’il y avait vraiment une intention?

 

(Tant qu’à ça, donne juste rien tsé #environnement)

Tu peux avoir le plus beau design, passer des heures à peaufiner une animation vraiment complexe, mais si ton contenu est vide, mal fait et précipité, c’est comme une fausse promesse faite à ton client idéal.

Pis là tu viens créer du bruit inutile dans sa vie, tu brise la confiance.

(Je suis over dramatique, mais tu vois où je m’en vais)

La création de contenu doit être intentionnelle, avoir un objectif précis et surtout une substance.


Le contenant

On reprend notre exemple.
Tu achètes un maudit bon cadeau, super personnalisé pour la personne à qui tu l’offres.

SAU QUE, tu manques de temps, tu l’emballes dans un sac vraiment rapidement et tu chiffonnes deux trois boules de feuilles mobiles pour stuffer la chose et voilà!

Tu arrives chez ton amie qui est fêtée et dépose le dit cadeau sur la table parmi une pile de cadeaux emballés digne de Pinterest.

Pas mal moins grave que notre exemple précédent right?

Par contre, est-ce que tu aurais pu fignoler un peu plus le tout pour que les yeux de ton amie soit dirigés vers le dit cadeau dans la pile.

Est-ce que tu aurais pu mettre un mini peu d’effort pour que l’extérieur soit fidèle à tous les efforts que tu as mis pour choisir le cadeau?

Quand tu publies du contenu, ton contenu va se retrouver dans un pile (voir une montagne) parmi d’autres pièces de contenu, il va devoir se distinguer et minimalement représenter visuellement ta marque.

Tu dois t’assurer que ton emballage, soit le design, doit refléter l’effort que tu as mis à réfléchir et créer ce contenu pour ton audience.

Tu veux pas butcher juste pour publier le plus rapidement possible.

Le contexte

Bon finalement,

On a un cadeau sur la coche.

Dans un emballage super trendry, zéro déchet pis tout.

T’es prête, t’es fière de ton cadeau et tu t’apprêtes à donner le cadeau à ton amie.

Sauf QUEEEE, elle est déjà bin troppp tipsy (abus de Tequila).

Y’a 1 000 personnes qui lui parle et la musique résonne très fort.

En plus, elle risque de ne même pas se rendre compte qu’il y a des cadeaux, voir même des invités.

Penses-tu qu’elle va remarquer toute l’attention et toute la pensée qu’il y a derrière ton cadeau?

Peut-être devrais-tu attendre au brunch du lendemain pour lui donner?

Quand tu crées du contenu, le contexte autour de ce que tu publies est aussi important que tout le reste.

Tu as beau mettre tous les efforts, si tu publies un dimanche soir durant Occupation Double, tu ne vas pas avoir l’attention de ta cliente idéale.

C’est pour ça que la planification sur le calendrier fait partie du cycle dans la création de contenu.
Prends ton calendrier et pense à ton client idéal.

Réfléchis aux moment où il est présent sur ses médias sociaux,  mais surtout quand il ne l’est pas.

Pense aux weekends, aux fériés, aux heures.

Soit réactive également.

Si il y a un drame qui se passe dans la société, pense à retirer ton contenu over joyful de ton calendrier pour être respectueuse.

En espérant que j’ai pu t’aider à fignoler un peu plus tes communications avec cet article,

Josiane